Une action du:

beco Economie bernoise

Demande à Robair

Ici, tu peux adresser tes questions concernant la protection de l’air, Robair y répondra.

Tu recevras par e-mail une copie de ta question. Nous te préviendrons dès que Robair aura répondu à ta question et publié la réponse sous la rubrique «Questions/Réponses». Ton adresse e-mail sera traitée en toute confidentialité et ne sera pas publiée.

Questions/Réponses

«Cher Robair, tu nous recommandes d’emprunter les transports en commun, mais les trains ne produisent-ils pas des poussières fines ? Les véhicules hybrides et électriques sont-ils la meilleure alternative ? Merci pour ta réponse !»
Freddy

réponse Antwort

Cher Freddy

Oui, les trains produisent aussi des poussières fines. Toutefois, les émissions qu’ils génèrent par voyageur-kilomètre (une personne parcourant un kilomètre) ne représentent qu’environ un tiers de la quantité de poussières fines émises par un véhicule classique. Si les voitures électriques sont alimentées par du courant vert, elles émettent moins de poussières fines qu’un véhicule normal. Dans le cas des voitures hybrides, le problème est souvent lié au poids et à la taille des véhicules : ces derniers étant assez lourds, ils génèrent des émissions de PM10 quasiment aussi importantes que les véhicules classiques.


Robair

« Pourquoi l’ozone est-il à la fois nécessaire et dangereux ? »
Dominique

réponse Antwort

La réponse à ta question est toute simple : parce que les effets de l’ozone ne sont pas les mêmes selon l’endroit où il se trouve. L’explication de ce phénomène est bien sûr assez complexe… Voici ce qu’en pense notre experte :

« Dans l’atmosphère, l’ozone est d’une part situé à proximité du sol. Il se forme sous l’effet de la lumière du soleil, à partir d’oxydes d’azote (trafic motorisé) et de composés organiques volatils (industrie). L’ozone est un gaz qui irrite les muqueuses des voies respiratoires et diminue les fonctions pulmonaires lorsqu’il est inhalé. L’ozone proche du sol est donc « mauvais » pour nous.

D’autre part, l’ozone est aussi présent dans l’atmosphère à une altitude comprise entre 10 et 50 km (stratosphère). Il protège alors la terre et ses habitants de la nocivité des rayons ultraviolets (UVB) en les neutralisant. Cet ozone est donc « bon » pour nous.

L’ozone élimine aussi les germes et sert de désinfectant. Il sert par exemple à désinfecter l’eau des piscines. Il est aussi utilisé en médecine mais ses effets sont plus controversés. »


Robair

«Salut Robair,
Un collègue m’a dit que les traînées blanches des avions dans le ciel contenaient un gaz neurotoxi-que ou similaire destiné à apaiser les gens. C’est vrai ? Cela ressemble à une théorie du complot, mais il ne coûte rien de demander :)
Salutations»
Belinda

réponse Antwort

Chère Belinda

On se croirait dans un thriller! Je suis très curieux de savoir ce que nos spécialistes ont à dire sur le sujet, car en tant que scientifiques, ils se basent sur des faits concrets. Voici leurs explications :

« Les gaz d’échappement des avions contiennent pour l’essentiel de la vapeur d’eau, du dioxyde de carbone, de l’oxyde d’azote et de la suie. Les traînées de condensation se forment de la manière suivante : les particules de suie présentes dans les gaz d’échappement agissent comme noyaux de condensation sur lesquels la vapeur d’eau se dépose et gèle immédiatement. Se forment alors des cristaux de glace. Les traînées que nous voyons sont donc simplement formées d’eau gelée. Elles n’apparaissent pas systématiquement. Le phénomène ne s’observe qu’à une altitude comprise entre 10 et 13 km. La température y est de -35°C à -55°C. Aucune traînée ne se forme à une altitude inférieure car il y fait trop chaud, ni au-delà de 13 km d’altitude car l’air y est trop sec. Des traînées peuvent apparaître en présence d’un air sec, mais elles disparaissent toutefois très rapidement. L’existence des traînées que décrit votre collègue, aussi appelées « chemtrails », n’a pas à ce jour été prouvée scientifiquement et est associée à des théories du complot.»


Robair

«Salut Robair, on entend beaucoup parler des PM10 et autres particules atmosphériques polluantes qui représentent un danger pour notre santé. Qu’en est-il des nanoparticules qui, d’après ce que je sais, sont encore bien plus dangereuses puisqu’une fois inhalées, elles se retrouvent directement dans le sang ?»
Hubert

réponse Antwort

Salut Hubert,
je me méfie moi aussi des nanos car on sait encore peu de choses à leur sujet. Je suis allé rencontrer des experts de l’air et leur ai demandé ce que l’Etat entreprenait en la matière. Voici ce qu’ils m’ont répondu :

« Les nanoparticules présentes dans l’air inhalé pénètrent dans les poumons puis dans le sang, avant de se disperser dans l’organisme. Il en est de même pour les particules ultrafines issues des processus de combustion ou des particules de suie (une partie des PM10). L’état actuel des connaissances ne permet pas encore de déterminer les conséquences que ces nanoparticules peuvent avoir sur la santé. C’est la raison pour laquelle il n’existe pour l’heure aucune réglementation fédérale (p.ex. valeurs limites d’émission) concernant les nanoparticules. A propos : La confédération suisse soutien une plateform au sujet de nanotechnologies sur www.infonano.ch »


Robair

«Bonjour Robair!
Pour mon anniversaire, j’ai reçu un voyage à Paris. Je voudrais faire le trajet en avion ou en voiture. Que me recommandes-tu ?»
Simon

réponse Antwort

Salut Simon!
Waouh, un voyage à Paris, quel veinard ! Je te déconseille d’utiliser ces deux modes de transport. En général, il est préférable, du point de vue environnemental, d’éviter de prendre l’avion pour parcourir de courtes distances. Le trajet en voiture est fatigant et polluant lui aussi. L’idéal est de prendre le TGV : depuis Berne il ne te faudra que quatre heures pour rejoindre le centre de Paris et si tu es fatigué, tu pourras dormir dans le train. En plus de tous ces avantages, tu participes aussi à la protection de l’environnement !


Robair

«Comme l’hiver et le froid sont de retour, j’aime bien m’installer devant un feu de cheminée. C’est tellement sympa! Malheureusement, j’ai du mal à allumer le feu et je dois toujours gaspiller beaucoup de papier journal pour y parvenir. Pourrais-tu me donner un conseil?»
Jenny

réponse Antwort

Chère Jenny!
Il est toujours très agréable d’avoir un feu de cheminée en hiver. Je peux te montrer une très bonne méthode pour en allumer un. Regarde cette vidéo et je suis sûr que tu deviendras experte en la matière : Comment allumer un feu
Il existe aussi une fiche technique sur ce sujet.


Robair

«Bonjour Robair!
Quelle différence y a-t-il entre acheter des pommes produites en Afrique du Sud et des pommes d’origine suisse ?»
Nathalie

réponse Antwort

Salut Natalie!
L’origine des produits que tu achètes peut faire toute la différence. Les pommes cultivées en Afrique du Sud doivent faire un long trajet en avion pour arriver en Suisse. Ce transport pollue l’air, mais entraîne aussi une perte de fraîcheur et de qualité des fruits.


Robair

Concours

Trouve les cinq erreurs et gagne deux nuits en demi-pension pour deux personnes à l’auberge de jeunesse de Gstaad-Pays de Gessenay ainsi que de nombreux autres supers prix !

Vers le concours

Facebook

Veux-tu partager tes questions avec les autres ? Robair te répond aussi sur Facebook.

demande à Robair